Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2021 Vincent Hildebrandt ACCUEIL LES ORGUES

Saint-Ignace

33 rue de Sèvres, 75006 Paris

1891 - Cavaillé-Coll

1924 - Mutin

1977 - Haerpfer-Ermann

1998/2012 - Koenig & Emeriau

2018 - Fossaert

III/43 -

traction mécanique (claviers),

traction électrique(jeux) - composition

Photo: Jeroen de Haan
Organiste titulaire Pierre Queval, Pascal Marsault, Simon Cnockaert, Philippe Charru Organistes célèbres ayants illustré l’instrument par le passé : Jacques Berthier, Michel Bonfils, Père Joseph Gelineau. Concerts Régulièrement

Messes avec orgue

Samedi à 18h, Dimanche à 9h30 et 11h Vidéos Pierre Queval I Pierre Queval II
L’instrument fut à l’origine construit par le facteur Belge Hippolyte Loret et fut inauguré par César Franck en 1962. L'orgue n’ayant pas donné satisfaction, les Jésuites demandèrent à Cavaillé- Coll, de construire un nouvel instrument de 31 jeux, dans le buffet Loret. Les travaux furent terminés en juillet 1891. Suite à l’expulsion des Jésuites lors de la loi de 1905 et la désaffection de l’église, Mutin fut chargé d’effectuer un relevage de l’instrument en 1924, sans apporter de modifications à l'instrument. En 1947, lors d’un nouveau relevage, les facteurs Danniellot et Salmon remplacèrent le salicional et le cornet par un nasard et une tierce. Les tuyaux de Basse du salicional en façade sont alors devenus chanoines. En 1977, après classement aux MH,le facteur Haerpfer-Ermann fur chargé d’une restauration complète avec adjonction d’un Positif de dos comportant 11 jeux. En 1998, des travaux d'entretien ont été réalisés par Yves Koenig en collaboration avec Philippe Emeriau. L'orgue a été complètement démonté et nettoyé, les pièces usées remplacées. La mécanique a été revue. Le clavier, le Salicional, le Cornet et toutes les pièces de Cavaillé-Coll ont été restaurés. Au Positif, le Clairon a été remplacé par un Cromorne. En 2012, les mêmes facteurs ont réalisé de nouveaux travaux de maintenance sur la traction et l'installation d'un combinateur. En 2018, le facteur Yves Fossaert a remplacé tous les postages rongés par l’oxydation Pierre Queval speaks about the organ
Saint Ignace a été construite par les jésuites en 1855 dans le style néo-gothique (saint Ignace de Loyola est le fondateur de l'ordre des jésuites). Il n'a pas de façade apparente visible de la rue. Plusieurs fois confisquée au début du XXème siècle, l’église fut pionnière du renouveau musical et liturgique bien avant le Concile Vatican II. Les services pastoraux et liturgiques sont assurés par les jésuites. À côté de la chapelle se trouve leur Centre Sèvres, qui abrite la Faculté de philosophie et de théologie des Jésuites en France. L’église quant à elle a été restaurée très récemment, de manière très heureuse.
Les orgues de Paris

Saint-Ignace

33 rue de Sèvres, 75006 Paris

1891 - Cavaillé-Coll

1924 - Mutin

1977 - Haerpfer-Ermann

1998/2012 - Koenig & Emeriau

2018 - Fossaert

III/43 -

traction mécanique (claviers),

traction électrique(jeux) - composition

Photo: Jeroen de Haan
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt LES ORGUES
L’instrument fut à l’origine construit par le facteur Belge Hippolyte Loret et fut inauguré par César Franck en 1962. L'orgue n’ayant pas donné satisfaction, les Jésuites demandèrent à Cavaillé- Coll, de construire un nouvel instrument de 31 jeux, dans le buffet Loret. Les travaux furent terminés en juillet 1891. Suite à l’expulsion des Jésuites lors de la loi de 1905 et la désaffection de l’église, Mutin fut chargé d’effectuer un relevage de l’instrument en 1924, sans apporter de modifications à l'instrument. En 1947, lors d’un nouveau relevage, les facteurs Danniellot et Salmon remplacèrent le salicional et le cornet par un nasard et une tierce. Les tuyaux de Basse du salicional en façade sont alors devenus chanoines. En 1977, après classement aux MH,le facteur Haerpfer-Ermann fur chargé d’une restauration complète avec adjonction d’un Positif de dos comportant 11 jeux. En 1998, des travaux d'entretien ont été réalisés par Yves Koenig en collaboration avec Philippe Emeriau. L'orgue a été complètement démonté et nettoyé, les pièces usées remplacées. La mécanique a été revue. Le clavier, le Salicional, le Cornet et toutes les pièces de Cavaillé-Coll ont été restaurés. Au Positif, le Clairon a été remplacé par un Cromorne. En 2012, les mêmes facteurs ont réalisé de nouveaux travaux de maintenance sur la traction et l'installation d'un combinateur. En 2018, le facteur Yves Fossaert a remplacé tous les postages rongés par l’oxydation Pierre Queval speaks about the organ
Organiste titulaire Pierre Queval, Pascal Marsault, Simon Cnockaert, Philippe Charru Organistes célèbres ayants illustré l’instrument par le passé : Jacques Berthier, Michel Bonfils, Père Joseph Gelineau. Concerts Régulièrement

Messes avec orgue

Samedi à 18h, Dimanche à 9h30 et 11h Vidéos Pierre Queval I Pierre Queval II