Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2021 Vincent Hildebrandt ACCUEIL LES ORGUES
Organiste titulaire Mr. Haruki Organiste célèbre ayant touché l’instrument : Michel Chapuis travaillait quotidiennement sur cet instrument lors de ses études au conservatoire. Concerts -

Messes avec orgue

Samedi 18h30; dimanche 10h30 et 18h30 Vidéo -
L’instrument fut sens doute construit en 1910 par Charles Mutin. En 1924, Mutin effectua un relevage et rajouta 3 jeux au Récit (Basson 16’, Cor de Nuit 8’, Soprano Harmonique 4’). Au cours des travaux, Mutin proposa également la transmission du Basson 16’ du Récit à la Pédale (non réalisé). En 1961, suite à la dégradation de l’instrument, Beuchet proposa un devis, qui resta sans suite. Beuchet décrit le mauvais état de l’instrument ainsi que la disparition de la quasi-totalité des tuyaux du Plein-Jeu. En 1985, l’instrument fut entièrement restauré par le facteur Maciet. Un nouveau Plein-Jeu IV rangs fut posé, le Basson 16’ du Récit fut supprimé au profit d’une Sesquialtera, et le Baryton 4’ fut remplacé par un Principal 2’. Les 30 premières notes du Basson 16’ du Récit furent installées à la Pédale.
L'église a été construite de 1909 à 1924 par l'architecte Jules-Godefroy Astruc. L’aménagement liturgique contemporain a été créé en 2000.
Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt LES ORGUES
Organiste titulaire Mr. Haruki Organiste célèbre ayant touché l’instrument : Michel Chapuis travaillait quotidiennement sur cet instrument lors de ses études au conservatoire. Concerts -

Messes avec orgue

Samedi 18h30; dimanche 10h30 et 18h30 Vidéo -
L’instrument fut sens doute construit en 1910 par Charles Mutin. En 1924, Mutin effectua un relevage et rajouta 3 jeux au Récit (Basson 16’, Cor de Nuit 8’, Soprano Harmonique 4’). Au cours des travaux, Mutin proposa également la transmission du Basson 16’ du Récit à la Pédale (non réalisé). En 1961, suite à la dégradation de l’instrument, Beuchet proposa un devis, qui resta sans suite. Beuchet décrit le mauvais état de l’instrument ainsi que la disparition de la quasi-totalité des tuyaux du Plein-Jeu. En 1985, l’instrument fut entièrement restauré par le facteur Maciet. Un nouveau Plein-Jeu IV rangs fut posé, le Basson 16’ du Récit fut supprimé au profit d’une Sesquialtera, et le Baryton 4’ fut remplacé par un Principal 2’. Les 30 premières notes du Basson 16’ du Récit furent installées à la Pédale.